top of page
  • Photo du rédacteurFlorence Fouéré

J'ai fonctionné comme si j'avais un mac...

Dernière mise à jour : 19 avr.

Pendant des années j'ai fonctionné avec mon entreprise comme si j'avais un mac...et je ne parle pas d'ordinateur !


Dès que je commençais à faire du profit, je pouvais être sûre que je m'arrangeais pour que mon argent ne soit plus à moi très rapidement.


Mon mac prenait le visage des impôts qui me demandaient une somme inattendue, de charges exponentielles inexplicables, de partenaires business auxquels je reversaient la plus grosse part de mon CA ou encore de mon expert comptable...


J'ai même voulu liquider ma société par anticipation ! Une structure juridique qui était abusive dans mon cas.


C'est qu'une femme ne dispose de son argent librement que depuis quelques décennies seulement en France.


C'est que, "avant" quand on associait les mots FEMME et ARGENT, ce n'est pas à l'entrepreneuriat que l'on pensait.


C'est que les EntrepreneurEs ont encore du chemin à faire pour s'autoriser à gagner de l'argent pour leur propre profit, pour leurs propres besoins, pour leurs propres plaisirs !


C'est qu'on en a des mémoires transgénérationnelles et des abus à nettoyer !


C'est que les EntrepreneurEs du milieu thérapeutique et du dev perso agissent souvent comme des Sauveuses, en s'oubliant au passage...


Mais tout peut changer très vite si l'on dit juste NON. Si l'on arrête de consentir à l'abus.

Aujourd'hui mon entreprise n'a jamais été aussi rentable. Ma Générosité envers mes clients est toujours la même pour autant. C'est juste que je suis devenue la première roue de mon carrosse !


J'ai appris à dire NON et à me replacer au centre de mon système.



Et toi ?

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page