top of page
  • Photo du rédacteurFlorence Fouéré

Tu trinques avec moi ?


Il y a quelques mois, j'ai entamé un processus de désidentification de mon entreprise.


Parce que je sentais que j'arrivais au bout d'un grand chemin et que la suite ne pouvait que s'écrire autrement.


Ces dernières semaines, je me suis donc employée à dessiner une suite « hybride » en postulant à des postes salariés. On m'a dit "non" une fois, deux fois, et la troisième, on m'a dit "oui" ! (Ah… Bélier ascendant Lion quand tu me tiens et que tu ne me fais rien lâcher ).


A partir de la rentrée je serai donc formatrice à mi-temps au sein d’un organisme d’accompagnement des demandeurs d’emploi.


Ce qui m’a plu ? La façon dont la responsable du recrutement a perçu ma valeur ajoutée : «Vous allez apporter ce que l’équipe ne sait pas faire, dans vos domaines d’excellence, comme un bonus.» Un mois plus tôt, je recevais une réponse négative pour un poste où je n’entrais justement pas assez dans le moule...


Pourquoi chercher à redevenir salariée après 13 ans d’entrepreneuriat ???


Pour m'assurer un fixe minimum chaque mois et rassurer la maman solo que je suis. Je mets mon YANG en soutien plutôt que de le cramer.


Pour contribuer au monde de demain en unissant mes richesses à celles du monde corporate .


Pour retrouver du présentiel et des collègues au quotidien, après trois années essentiellement en ligne.


Pour exploiter mes différents champs de compétences et en intégrer de nouvelles.


Et pour l’autre moitié du temps ? 


Elle sera consacrée, encore et toujours, à mon entreprise. Entrepreneure un jour…entrepreneure toujours ! 


Sauf que…j’ai liquidé ma SARL. Après presque trois ans, j’ai pris la décision qui s’imposait à moi. La bonne nouvelle, c’est que je l’ai fait « au bon moment » et que j’en repars avec un petit montant à cinq chiffres. Et… je rouvre en micro ! Mon ego a résisté un moment mais la désidentification avait fait son oeuvre. J'étais prête. 


Prête aussi pour insuffler à QUEST un esprit collaboratif voire collégial au sein d'une structure entrepreneuriale. Un fonctionnement inédit très horizontal avec de nombreux intervenants !


On construit le monde de demain ou bien ?!


Alors ce soir j'avais envie de partager tout cela aux entrepreneures en pleine réflexion, en pleine transition...voire en pleine résistance !


Parce que je sais que...


Cela déculpabilisera la part en elles qui ne sent pas toujours à la hauteur de leur entrepreneuriat.


Cela leur fera voir leurs problèmes et peut-être des solutions sous un angle nouveau.


Cela leur donnera des autorisations là où elles ne se les donnents pas encore elles-mêmes...parce qu'entre collègues, nous nous ouvrons mutuellement les portes.


Cela les aidera peut-être à reconsidérer les notions et la place du succès, du bonheur et de la sérénité dans leur vie.


Cela leur permettra sans doute de se sentir moins seules dans cette année 2023 plus que challengeante pour certains métiers.


Alors trinque avec moi !


A mon nouveau chemin hybride et peut-être à celui que tu es toi aussi entrain de dessiner, en train de t'autoriser.


Tu as le droit de ne plus vibrer sur les mêmes choses.


Tu ne t'es pas trompée. Tu as juste terminé un cycle et tu en débutes un tout nouveau. A toi de faire en sorte qu'il te ressemble, même s'il est très différent d'avant.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page